Les traces du pré-sang

Découvrez un nouvel univers. Celui du Pré-Sang.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 05 Maxime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvain
Admin
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 45
Localisation : Saint-Quentin en Yvelines

MessageSujet: 05 Maxime   Jeu 27 Mar - 2:03

Chapitre 5


Le bouchon de la ligne soubresautait mais cela n'était pas suffisant pour tromper ce vieux renard de la pêche, qu’était devenu Maxime. Qui de son œil aguerri, percevait clairement le jeu, de son adversaire. Voila deux ans qu'il était à la retraite et Maxime, ancien baroudeur de la photographie documentaire, avait fini par se dégoter son petit coin de paradis.
Un petit étang, entouré de bois, dont les grands arbres, aux feuillages impressionnants de volume et de couleurs, et enveloppait les troncs majestueux, preuve que certains d’entre eux étaient sans doute millénaires. Ici la nature faisait encore la loi, et afin de préserver ce lieu des importuns, Maxime l'avait tenu secret. Il n'amenait avec lui, que sa canne et sa bourriche.
Le poisson était rusé. Tout comme lui. Et une lutte acharnée durait depuis des semaines. Chaque jour il venait, et le bon air pur qu’il respirait en venant, le revigorait. Et bien qu’une légère toux n’interrompe de temps à autre sa respiration, il ne s'était jamais senti aussi bien de sa vie. La paix du corps, de l'âme, et de l'esprit était sa nouvelle source de bien être. Jamais il ne dévoilerait l’emplacement de son jardin secret. Trop précieuse était sa tranquillité.
A 4h00 du matin, entre la brume et la rosée, les toiles d’araignées humides ressemblaient à des cristaux de neiges qui fondaient, le chant des oiseaux s'accordait au bruissement des feuilles et le clapotis de l'eau le berçait pendant qu'il prenait position pour taquiner les poissons. Il lui arrivait de s'assoupir en attendant la touche, mais ces moments de relâchements était pour lui un plaisir et une détente, qu'il n'avait jamais connue auparavant.
Cet endroit hydilique, qu’il avait trouvé par hasard, en s'égarant lors d'une cueillette de champignons, semblait appartenir à un autre monde. Il n'y avait jamais vu âme qui vive.
Pourtant de temps en temps, il sentait une présence fugitive dans les arbres comme s'il était observé. Etait-ce une chouette, un écureuil, quelques petits rongeurs ? Il ne saurait dire. Mais cela ne le gênait pas le moins du monde. N'était-ce pas lui l'intrus dans ces bois ? Il lui semblait normal que les locataires du coin s'inquiètent de sa présence. Souvent après s’être assoupi un petit moment, il se réveillait tout fringant, sans avoir vu le temps passer. A chaque nouvelle venue, il s'étonnait lui-même, de ne pas se lasser, de cette occupation oisive.
Eléonore, sa femme, était ravi de le voir accepter sa retraite avec tant d'enthousiasme. Lui, le grand voyageur, qui avait passé sa vie à travers le monde, à photographier tous les lieux possibles et inimaginables, dont la beauté des paysages ne rivalisait qu'avec celle du précédent. Que ce soit pour de multiples revues, journaux et magazines, ils le payaient tous gracieusement. Il aimait et était avide de découvrir toujours plus. Du coup, il n'avait jamais pris le temps, de s'arrêter faire une pause, à quelque endroit que ce soit, afin de profiter des splendeurs qu'il avait immortalisé sur papier. Maintenant qu'il avait atteint 74 ans. Il était temps pour lui de se reposer, et profiter de la vie, sans que ce soit à "cent à l’heure".
Le voir ainsi radieux, chaque jour, rentrant de sa pêche d'un pas énergique et décidé, rassurait Eléonore.

_________________
Rêver un peu fait toujours du bien.

http://www.unepageunmonde.com/
http://www.facebook.com/group.php?gid=150128891671092
https://sites.google.com/site/unepageunmonde/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lestracesdupre-sang.creaforum.net
 
05 Maxime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frédérique Constant Maxime [montre de manuf à pas cher?]
» [Chattam, Maxime] La Trilogie du Mal - Tome 2: In Tenebris
» [Chattam, Maxime] Le 5e règne
» [Chattam, Maxime] Le sang du temps
» [Chattam, Maxime] La Trilogie du Mal - Tome 1: L'âme du mal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les traces du pré-sang :: L'Ange vert-
Sauter vers: