Les traces du pré-sang

Découvrez un nouvel univers. Celui du Pré-Sang.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 01 Jérémi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvain
Admin
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 46
Localisation : Saint-Quentin en Yvelines

MessageSujet: 01 Jérémi   Dim 18 Jan - 14:19

Chapitre 1


Le temps était plutôt maussade pour ce premier jour d’aout, sans pour autant être catastrophique. Quelques nuages menaçant pointaient à l’horizon, mais il ne pleuvait pas. La rentrée des classe 2007 approchait mais elle serait moins angoissante qu’il ne l’avait imaginé ; car Jérémi serait dans la même école que son frère. Ce dernier était dans une école privé et son petit frère qu'il adorait et vénérait allait être dans la même école que lui. Mais pour le moment c’était les vacances et le mot d’ordre demeurait « s’amuser ».
Le petit Jérémi, comme souvent on l'appelait, à cause de sa très petite taille, s'amusait dans l'immense jardin, de la nouvelle maison. Il était si vaste qu'on ne percevait presque pas les deux extrémités, bordé, d'une forêt d'un coté, d'un muret de pierre en meulière de l'autre, et d'un fil électrique tout le long du champ voisin, ou des vaches broutaient. Le jardin était principalement une étendue d’herbe, avec de-ci de-là, quelques arbres fruitiers. Suzanne et Joseph Jordan, les parents de Jérémi, venaient d'acquérir cette belle propriété. La maison qui faisait partie d'un petit hameau un peu à l'écart de la ville, et la proximité du réputé hôpital St James, avait été décisif dans le choix des Jordan à s'installer ici. Cette décision, avait été, d’autan plus motivée, par l’état de santé de Jérémi. Ce dernier avait de graves problèmes pulmonaires, et s'éloigner du centre ville, ou la pollution sans cesse croissante, posait maintes difficultés, était devenu une nécessité. L’an passé, Jérémi avait été hospitalisé, à cause d’un pic de pollution; et un air pur dans un cadre comme celui-ci avait été pour eux, un choix plus que nécessaire.
Il était maintenant 10h00, et malheureusement le ciel s'obscurcissait de gros nuages noirs chargés d'orage s’amoncelaient, les premières gouttes qui se mettaient à tomber, rendant le sol boueux. Mais comme il restait une heure et demie avant que sa mère ne rentre, il voulait malgré tout en profiter. La voisine, une vieille dame adorable s'était endormie devant une série télé soporifique. Ainsi, il avait pu s'échapper pour jouer au ballon. Cette liberté, quoi qu'éphémère, était trop précieuse pour la laisser s'échapper. Aujourd’hui la chance lui avait souri. Son frère qui le couvait comme un père, prenait des cours d'histoire et de Français supplémentaire pendant l'été. Il n’aurait plus d’occasion de ce genre car celui-ci était le dernier. Il découvrait, grâce à cette opportunité, une nouvelle vie avec un plaisir non caché ; finie la cour de l'immeuble ou il était sans cesse surveillée par quelqu'un, ou s’il ne l'était pas, les bandes de garnements le tourmentaient, ne supportant pas le "fils à sa maman" ou « le petit ange blond » comme disait sa mère. Ici il pouvait profiter de la nature, tranquillement, sans pollution. Le hameau, à l'écart de la ville, était pour lui un véritable paradis et cette nouvelle liberté lui donnait des ailes. Il était heureux de pouvoir enfin se lancer dans une course effrénée après sa balle. Jérémi courrait dans tous les sens, sous la pluie depuis une demi-heure, il était tout en sueur à force de courir. Essoufflé mais euphorique, il se retrouvait sous une pluie torrentielle. Déjà loin de la maison, les arbres de la forêt étaient le plus proche abri. Bien que l’ayant toujours trouvé inquiétante, il se précipita vers elle, il sentait son cœur battre de plus en plus fort. Il avait du mal à respirer. De plus il avait dû attraper froid et allait sûrement se faire punir pour cette escapade. Il se réfugia sous un épais toit de feuille afin de se reposer. Mais des vertiges le faisaient vaciller. L'appréhension de rentrer et d’affronter sa mère, l'encouragèrent à rester dans ce petit coin de nature ou bien que transi de froid il se sentait à l'abri. Il s’enfonça dans le bois dans l’espoir de trouver assez de feuillage pour servir de toit. Mais la fatigue et les difficultés qu'il avait à respirer lui firent perdre connaissance avant même d’en trouver un.
C’est une voix inconnue réveilla Jérémi, il vit un jeune garçon au visage fin penché sur lui. Leurs regards se croisèrent quelques secondes. Il avait les cheveux et le regard protecteur, pareil à son frère, tout en paraissant plus calme que ce dernier. Il sorti une gourde de son sac et lui fit boire de l'eau. Jérémi ne savait plus ou il était et s'agitait, mais la voix du jeune homme, bien qu'il lui soit inconnu, apaisait ses craintes.
-« Restes calme. », dit il doucement en lui réchauffant les mains dans les siennes.
Le jeune homme, passa son pull à Jérémi pour le réchauffer, mais toujours oppressé au niveau de la poitrine, Jérémi s'évanoui à nouveau sans savoir qui pouvait être cette mystérieuse personne.
Ce sont des voix au loin, appelant Jérémi, qui fit partir en toute hâte le Jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lestracesdupre-sang.creaforum.net
 
01 Jérémi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les traces du pré-sang :: L'Ange vert-
Sauter vers: