Les traces du pré-sang

Découvrez un nouvel univers. Celui du Pré-Sang.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 09 David

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvain
Admin
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 19/08/2007
Age : 46
Localisation : Saint-Quentin en Yvelines

MessageSujet: 09 David   Jeu 21 Mai - 11:17

Chapitre 9

«Allez, on se bouge» hurlait un policier qui tentait de gérer un foule de badauds qui s’agglutinait telle des mouches à l’entrée d’une sombre ruelle. Le triste spectacle qui s'offrait à leurs yeux semblait être une attraction. Le corps d'un SDF venait d'être découvert au fin fond de la ruelle. Bien qu’il fut de bonne taille et athlétique, David eu du mal à se faufiler jusqu’au corps. La foule se densifiant malgré le travail de l’agent.
Depuis son affectation quelques mois plus tôt, rien ne s’était passé. Il avait eu à traiter quelques faits divers mais rien de vraiment significatif. Et là, pour sa première véritable affaire David se trouvait confronté à la misère et à l'indifférence de la société. De voir tous ces gens tels des vautours sur leur charogne, le déprimait.
Il aurait de loin préférer faire face à quelque chose qu'il pouvait réellement changer. Même coffrer un petit truand, aurait été plus encourageant. Au moins, il aurait pu tenter quelque chose pour changer l'avenir, essayer de le remettre, si possible, dans le droit chemin, mais là... Rien n'était plus déprimant pour lui, que cette indifférence, devenu reine du monde dans lequel il vivait. Cet événement allait, c’était certain, lui saper le moral pour les prochains jours.
De plus, la journée allait se solder par un long rapport relatant la mort d'un SDF. Le pauvre homme, mort, d'une quelconque maladie, à cause d'un manque de soins évident, le tout du à sa condition sociale. Mais que faire...
Et puis non! David voulait cette fois un vrai suivi du dossier. De plus quelques détails, sur les lieux du drame, le chiffonnaient. Il voulait savoir pourquoi un homme était mort, et s'empressa de demander des analyses et une autopsie. Il allait faire une vraie enquête sur cette mort, ce serait pour lui, comme une croisade. Ce n'est pas parce que cet homme était démuni qu'on ne devait pas savoir la réelle cause de son décès.
Devant cette initiative son partenaire, Eric Vrody, qui était déjà sur place, essaya de le dissuader, sans grande conviction. Il avait déjà interrogé l’homme qui avait découvert le corps et laissé partir.
-"A quoi bon David.", dit il nonchalamment."Est-ce vraiment utile. On connait déjà le résultat."
-"Je pense, qu’il à le droit au même traitement que les autres.", répliqua David.
-"Comme tu veux Bronsk! Mais tu te démerde avec le rapport.", répondit Eric, en tendant les notes qu’il avait déjà prises.
-"Et le témoin?", demanda David.
-"Tu parles d’un témoin. Il voulait juste un petit "déj "à l’œil! Et trouver un autre SDF mort a été pour lui une chance.", lança Eric.
Au moins tout était clair. David ferait le rapport. Comme très souvent Eric laisserait quelques notes, et, n'aurait juste qu'à apposer sa signature en bas du rapport; alors David pouvait faire ce qu'il voulait du moment que les papiers était rempli.
David prit quelques photos de la scène, examina l’homme pris quelques notes puis laissa les ambulanciers emmener le corps. L’homme était sans papier, avait environ 45 ans, ne portait pas de chaussures, et ses vêtements, comme de nombreux SDF, n’étaient pas à sa taille, il portait un peignoir de bain par dessus. Etrangement ses mains et des pieds semblaient manucurés. Ses dents semblaient bien entretenues.
Il retournait à son bureau afin de commencer le début de son compte rendu et ouvrir son dossier d’investigation en attendant les résultats du légiste. Même si ce la ne devait rien apporté il aurait fait son devoir envers cet homme, que la vie n'avait pas épargné, mort sans raison apparente. Trop sentimental se dit il ... Je dois être trop tendre pour ce métier. A 28 ans on n’est pas encore blasé, peut-être est-ce, là, la différence. Il était l’un des plus jeune du commissariat, son intégration se faisait doucement car ici tous le monde se connaissait depuis des années et lui le jeune nouveau venu, de la capitale, avec ses diplômes, était, pour le moment, une curiosité, plus qu'un collègue. Après deux ans de stage à Londres, ville dans laquelle il se passait tellement de choses. La bourgade dans laquelle il avait échoué, sur sa propre demande était un autre monde.
Ruminant ses pensées il décida d'aller boire un café dans un pub, afin de voir un peu d'animation. L’animation, c’est ce qui lui manquait. Loin de sa famille, vivant seul, dans un appartement en ville, ou il ne connaissait personne, il cherchait souvent de la compagnie. Il n’avait pas encore fait réellement connaissance avec ses collègues, et son partenaire n’était pas le plus drôle qu’il aurait pu espérer.
Eric Vrody avait 57 ans, il végétait à son poste, depuis quinze ans. Il était célibataire et vivait dans une petite maison dans la campagne. Sa motivation semblait inexistante. Pourtant il avait, dans le passé, été, semblait-il un bon élément; c’est du moins ce qu’il avait pu apprendre, des ses autres collègues, mais maintenant plus rien ne semblait le toucher. Etait-il blasé? David espérait ne jamais devenir comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lestracesdupre-sang.creaforum.net
 
09 David
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» David Tennant
» David Grattan et Stefan Michalski - Directives en matière d’environnement pour les musées — ICC
» [chronique] Sutures de David Small
» The fighter de David O.Russel
» [Whitley, David] Le Pacte de Minuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les traces du pré-sang :: L'Ange vert-
Sauter vers: